Zoom sur la mission de webmarketeur

Les webmarketeurs mettent en place sur le web des stratégies marketing qu’ils construisent en fonction des clientèles de leur destination et de leurs modes de consommation. Ils parviennent à améliorer la notoriété et l’image de destination en créant notamment du trafic sur les sites internet de la destination, par exemple grâce à des campagnes d’achat d’espaces.

Les activités du webmarketing

Elaboration de la stratégie marketing online :

Analyser et diagnostiquer les besoins auxquels devront répondre cette stratégie. Fixer des objectifs. Définir les cibles, le positionnement, les outils online nécessaires pour atteindre ces objectifs. Ordonner les priorités. Formuler et évaluer le marketing-mix.

Mise en œuvre de cette stratégie marketing online :

Mettre en œuvre ou superviser la mise en œuvre de la politique marketing online de l’organisme. Superviser ou réaliser les différentes actions liées à cette politique, assurer le suivi et l’évaluation de ces différentes actions. Cette mission constitue l’un des maillons essentiels de la gestion de la relation client (GRC) au sein de l’organisme.

Animation de sites web promotionnels et/ou marchands :

Assurer la mise à jour du ou des sites internet de la destination, y compris outils mobiles, et assurer leur animation par le renouvellement des contenus ainsi que par la communication autour de ces renouvellements (newsletters…).

Production de contenus rédactionnels :

Rédiger, sur la base d’une demande définie ou d’un cahier des charges, des textes susceptibles de contribuer aux contenus d’éditions numériques (ou papier) de l’organisme.

Référencement SEM / SEO (naturel et/ou sponsorisé) :

Garantir le bon référencement des éditions numériques sur le web. Mettre en œuvre les différentes techniques permettant l’amélioration de ce référencement et la visibilité des publications numériques de l’organisme.

Veille technologique :

S’informer en permanence sur les technique SEO/SEM, faire de la veille concurrentielle, pour mettre en place des stratégies en fonction des besoins et objectifs de l’ADT/CDT. Dans la pratique, le plan d’action digital est presque systématiquement remis en cause d’une année à l’autre, il faut donc être en veille active, bien maitriser tous les enjeux clefs: ceux du moment, et ceux à venir.

Pour exercer ce métier, il faut maîtriser à la fois le marketing et les techniques du web. Il faut aussi aimer comprendre les choses et les gens : Se mettre à la place des clientèles et être à leur écoute permet de proposer des informations et des produits en phase avec les attentes des consommateurs.

Missions complémentaires

D’autres missions peuvent être confiées aux webmarketeurs, qui diffèrent selon leur niveau de responsabilité et selon la taille du pôle promotion, communication, web de leur ADT/CDT :
– Community management
– Production de contenus photo, vidéo
– Vente en ligne
– E-mailing…

« Dans le domaine du webmarketing, les résultats sont quasiment visibles en temps réel, et il est toujours gratifiant de voir les courbes s’affoler après une opération réussie ! »

Le profil des webmarketeurs

Qualités personnelles :
De nombreuses qualités vous aideront à devenir un bon webmarketeur :
• La curiosité : pour toujours mieux comprendre les comportements des consommateurs, pour surveiller l’e-réputation, pour étudier les nouvelles tendances…
• La pédagogie, la persévérance et la diplomatie : pour piloter, pour faire valoir ses projets et faire bouger les schémas classiques.
• Le sens de la négociation et du résultat : pour bénéficier des meilleurs prix auprès des prestataires.

Compétences requises :
Pour exercer cette mission, vous devrez :
Bien connaitre votre destination: ses caractéristiques, ses atouts, les différentes activités qu’elle propose…
• Avoir une bonne capacité d’analyse et d’adaptation: des publics, des attentes…
• Savoir gérer un projet: cahier des charges, budget, planning, ROI…
• Maitriser les techniques marketing BtoC
• Maitriser les outils du e-marketing: outils d’analyse du trafic, outils d’évaluation et de qualification d’audience…

Quelles formations pour y arriver ?
Les formations pour accéder aux missions du webmarketing sont variées. Un niveau Bac +5 est généralement demandé pour ce type de poste. Les diplômes liés aux technologies de l’information et de la communication et au webmarketing sont les plus susceptibles d’amener vers ce type de poste.
• Diplômes professionnels de communication web
• Diplômes incluant des volets nouveaux médias
• Masters de communication / marketing
Il existe également des diplômes permettant d’acquérir à la fois des compétences dans les domaines du tourisme et des TIC: Comme par exemple le Master II Professionnel Patrimoine, Nouvelles technologies et Tourisme International de l’Université de La Rochelle.

Rn2D accompagne les webmarketeurs

Les webmarketeurs sont membres de la communauté « e-tourisme » animée par Rn2D. Cette communauté rassemble l’ensemble des salariés du réseau souhaitant partager expériences et informations sur les outils numériques et l’actualité du e-tourisme. Ils sont régulièrement réunis par Rn2D lors des rencontres thématiques « promotion / communication / web », afin d’échanger sur leurs missions, outils, et bénéficier d’interventions d’experts (exposés, prospectives, débats et tables rondes, etc).
Ils peuvent aussi bénéficier des partenariats technologiques mis en place par Rn2D, ainsi que des formations proposées tout au long de l’année sur les métiers du web : gestion de projet, stratégie digitale, e-distribution, référencement, rédaction pour le web, etc.

Quelques témoignages (prochainement)

Interview de V.Vidal ©DR
Vivian Vidal (formateur & consultant)

Interview de S. Bénédit ©DR
Stéphane Bénédit (Nièvre)

Interview de M. Berlemont ©DR
Martin Berlemont (Seine et Marne)

Interview de S. Roux ©DR
Stéphane Roux (Haute vienne)

Interview de C. Séguy ©DR
Cathy Séguy (Lot)