Zoom sur l’oenotourisme

Nouveau rapport au vin, nouveaux comportements touristiques, nouvelles façons de vivre et de penser le territoire : Tourisme & Territoires et ses adhérents, les CDT/ADT, sont aujourd’hui de plus en plus engagés dans cette filière oenotourisme qui permet de faire évoluer les terroirs en destinations touristiques. Au plus près du terrain, ils accompagnent les opérateurs de l’oenotourisme. Leur philosophie : « décider et faire ensemble ».

© S. GODIN (Vin du Jura)
© S. GODIN (Vin du Jura)

 

L’oenotourisme, une filière qui se réinvente

L’oenotourisme est la convergence de deux évolutions, celle du touriste qui entend désormais donner du sens à son expérience, et celle de notre perception du vin, de plus en plus déterminée par les dimensions culturelles et patrimoniales. En se diversifiant et se professionnalisant, l’oenotourisme s’est trouvé une nouvelle clientèle curieuse et sensible à l’univers du vin, mais pas toujours connaisseuse.

L’oenotourisme en chiffres c’est :

  • La France, première destination touristique et premier producteur de vin au monde
  • 66 départements possèdent un vignoble
  • 10 000 caves touristiques
  • 10 millions de touristes par an

Qui sont les oenotouristes ?

Une étude d’Atout France « Tourisme et Vin » publiée en deux ouvrages (2010 et 2014) permet de mieux comprendre le profil et le comportement des clientèles oenotouristiques.

Les oenotouristes sont 75% à consommer régulièrement du vin, ce qui reste supérieur à la moyenne des Français (64%).

Tranche d’âge et situation familiale : la moyenne d’âge des oenotouristes est de 46 ans mais ce sont les plus de 55 ans qui se détachent et représentent 31% de la clientèle oenotouristique, suivis de près par les 18-35 ans (29%). Près de la moitié des visites se font en couple sans enfants (43%). 26% des oenotouristes voyagent en famille et 22% des oenotouristes voyagent entre amis.

CSP et pouvoir d’achat : la clientèle oenotouristique appartient majoritairement à des CSP supérieures ou élevées. La clientèle oenotouristique souhaite non seulement découvrir tout ce qui a trait au vin et à la vigne, mais aussi la région, son patrimoine naturel, architectural et historique.

Provenance des oenotouristes : les touristes français représentent 61% des oenotouristes. 39% sont donc étrangers, un poids relativement important. Deux nationalités sont majoritaires parmi les oenotouristes étrangers et il s’agit des Belges et des Britanniques.

Une typologie en quatre groupes :

  • Epicuriens : dégustent, achètent du vin et visitent des caves.
  • Classiques : le vin accompagne la découverte du patrimoine d’une destination.
  • Experts : cherchent à découvrir l’histoire, la culture d’un territoire, d’un terroir.
  • Explorateurs : cherchent les secrets et les adresses méconnues.

 

Logo V&DQuand la vigne se fait label

Lancé en 2009 sur l’initiative du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme, le label Vignobles & Découvertes amène la lisibilité de l’offre oenotouristique en suscitant des destinations et en identifiant des prestataires aptes à répondre aux attentes d’une clientèle individuelle ou de groupe.

Un vrai label de qualité

Vignobles & Découvertes labellise des territoires, mais aussi des prestataires dûment sélectionnés pour leur professionnalisme et la qualité de leur offre.

Le label en chiffres… :

• 54 destinations labellisées Vignobles & Découvertes
• plus de 4300 prestations labellisées Vignobles & Découvertes
• 50% des départements français qui possèdent un vignoble proposent une destination labellisée

>> Jean-Pierre SERRA, président de Rn2D jusqu’en 2015, est le vice-Président du Conseil Supérieur de l’oenotourisme (CSO) ; Pascale LAMBERT, trésorière de Tourisme & Territoires et directrice de Côte-d’Or Tourisme, représente le réseau national.

Carte labellisés VD - crédits Atout France mai 2015

L’action des CDT / AD(R)T

Oenotonneaux © Kurt_Gross
Oenotonneaux © Kurt_Gross

Regroupement et qualification des prestataires, animation d’une démarche qualité, sensibilisation et formation des professionnels, promotion de l’offre, création de packages, conception d’une route des vins, etc. Ce sont toutes ces actions que mènent sur le terrain les CDT/ADT pour accompagner la structuration et la promotion de la filière oenotourisme.

Interlocuteurs reconnus à tous les échelons, les CDT/ADT se servent aussi de la légitimité qui est la leur pour rassembler, par l’intermédiaire du label Vignobles & Découvertes, le secteur du tourisme et celui de la vigne et du vin.

Pascale LAMBERT, directrice de Côte-d’Or Tourisme et animatrice de la commission oenotourisme de Tourisme & Territoires, explique que « les CDT/ADT, aux côtés des interprofessions viticoles se mettent là encore au service de l’animation de leur territoire. »

Le réseau Tourisme & Territoires, qui réunit les CDT/ADT, est une plateforme vivante de partage d’expériences concrètes et d’échanges de savoir-faire entre les adhérents. Chaque structure départementale bénéficie ainsi de la force opérationnelle d’un réseau national.